Grains et Pixels par Pixelandre

Blog photos

jeudi 09 juin

Aberration chromatique

C'est un problème optique fréquent : L’image est  floue mais cet effet est bien plus évident sur les contours, on note une irisation de ceux-ci.

grand

Outre le bruit, vous remarquerez un fine bande claire entre le noir et le bleu, c’est l’effet d’aberration chromatique, que l’on perçoit (plus ou moins bien selon les objectifs) lorsqu’on agrandit  l’image.

 

Vous comprendrez mieux sur le dessin suivant :

aberration2

 

Ce problème est dû au fait que les lentilles de nos appareils photos ne diffractent pas la lumière avec le même angle.

 

aberration

 

La lumière blanche est composée de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, un prisme les sépare les unes des autres. Il en est de même pour les verres des lentilles de nos objectifs. L’indice de couleurs est différent pour chaque couleur (très élevé pour le violet et peu pour le rouge), la lumière se disperse.
 
Cet effet d’irisation est le fruit d’un flou dû aux difficultés de mises au point qui ne peut être fait en même temps sur toutes les couleurs du spectre chromatique. Sur l’image suivante vous remarquerez que la mise au point du rouge est très différente de celle du violet. Si la mise au point est faite sur le rouge les couleurs violettes et bleues (à l’opposé du spectre chromatique) seront floues.

 

 

aberration3

 

Tous les objectifs connaissent plus ou moins ce problème d’aberration et cela à toutes les ouvertures de votre diaphragme mais plus vous le fermerez et plus cela se verra. C’est un des problèmes du numérique, aussi éviter de fermer à plus de 11 votre diaphragme, privilégié même plutôt le 8 ou le 9.

Il existe certains objectifs (APO) qui corrigent ce problème ; ce sont les des objectifs apochromatiques (deux lentilles, une convergente et l’autre divergente compensent ce problème de diffraction).
 

Posté par Pixelandre à 00:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Sympa le cours...

    Merci, ce soir je vais me coucher une fois de plus moins bête.

    Posté par Din-diu, samedi 10 septembre à 09:49
  • Oui j'ai souvent ce problème ! enfin si je n'avais que celui là...lol

    Posté par Sugar, samedi 10 septembre à 16:29
  • Pas un commentaire mais une question

    On m'a dit que certains profilomètres optiques utilisent l'abérration chromatique ???
    Avez-vous des infos à ce sujet

    Posté par Jonathan, mardi 16 mai à 13:12
  • Ca c'est une question !
    malheureusement, il semblerait que j'en sache bien moins que vous !
    Déjà, je ne sais pas et je ne trouve nulle part ce qu'est un profilomètre !
    désolé

    Posté par pixelandre, mardi 16 mai à 18:09
  • Une autre question.

    Merci pour cette interessante explication.

    Existe-t-il une facon de remédier à ces aberrations avec un logiciel de traitement de l'image (photoshop, etc)après la prise de vue avec un appareil photo numérique?

    Posté par Guillaume, dimanche 21 mai à 14:20
  • On parle beaucoup de DXO optic pro pour corriger ce problème.
    je suis en train de l'essayer ! c'est assez compliqué et cher.

    Mais il faut savoir que l'aberration chromatique est assez rare et parfois pas vraiment visible. Je n'en ai pas vu beaucoup.
    Ce n'est pas le pire des maux en photo.
    Le vignettage et le bruit sont largement plus ennuyeux.

    Posté par pixelandre, lundi 22 mai à 09:34
  • Bonne explication, mais si je peux me permettre de la corriger un tantinet... Le système correcteur (le plus simple) dont vous parlez est achromatique (avec l'association de lentille convergentes et divergentes, seules les radiations vertes se forme en avant du plan focale image) et non apochromatique, puisque ce dernier est obtenue en associant lentilles convergente, divergente, convergente et corrige entièrement l'aberration chromatique.

    Posté par virginie, vendredi 29 janvier à 16:27

Poster un commentaire